Portrait d'Eric Mallet © Julien CRESP

[Interview] Témoignage d’Eric Mallet, Partner Lugh & Co

Partager cet article

En tant que coach…

Pourquoi avoir décidé d’accompagner des dirigeants ?

Accompagner des dirigeants et des managers – qu’ils soient seniors ou au départ de leurs parcours – s’inscrivait naturellement dans la continuité de ce que j’ai aimé le plus accomplir dans mon métier d’entrepreneur, de dirigeant ou de manager en entreprise.

En fait, j’ai la conviction profonde que plus on réalise quelque chose de difficile, plus on a besoin d’être accompagné. C’est le propre du métier, passionnant mais difficile, de dirigeant et de manager. Il nécessite un niveau d’excellence et de performance similaire à celui qui est exigé dans toutes les disciplines au plus « haut niveau » – qu’elles soient artistiques ou sportives. Cette analogie me semble intéressante car elle illustre précisément l’intérêt de se faire accompagner lorsque l’on cherche à réaliser des choses extraordinaires ou disruptives.

Pourquoi avoir choisi le coaching plutôt que d’autres formats d’accompagnement ?

Le coaching et plus précisément, le business coaching me semble être la discipline dans laquelle ma proposition de valeur pouvait être la plus importante et différenciée. L’ambition dans le coaching d’entreprises c’est bien d’accompagner le dirigeant dans l’exercice de sa fonction sur l’ensemble des dimensions qui lui sont utiles : le développement de ses talents, l’exercice de son leadership, l’instruction d’une décision complexe ou à très forts enjeux.

Quels sont les mots clés qui caractérisent le mieux ta vision de l’accompagnement ?

Les 3 mots clés qui me viennent en tête sont :

  • Ecouter pour comprendre – et non pour répondre, c’est au cœur du métier de coach.
  • Challenger pour contribuer à couvrir les angles morts grâce à l’extériorité du coach.
  • Proposer des alternatives – et ainsi, ouvrir le champ des possibles pour le professionnel accompagné.

Quelles sont tes sources d’inspiration dans ton métier en tant que coach ?

Ma principale source d’inspiration c’est toujours la personne ou l’équipe que j’accompagne. Chaque coaching est unique. La situation et la dynamique d’un dirigeant ou d’un manager accompagné évoluent au fil des mois, d’un atelier de coaching à l’autre. Mon inspiration s’inscrit donc plutôt dans le moment, à l’instant T.

Quel artiste recommanderais-tu à un dirigeant ? Et pourquoi ?

Je lui recommanderai de s’inspirer de tout artiste qui inscrit le mouvement au cœur de son œuvre. Et ce, quelle que soit la forme de son expression artistique (peinture, chorégraphie, musique…). Car, le mouvement change la perspective, comme chaque décision ou action modifie l’écosystème dans lequel évolue tout dirigeant. Et ce, quelle que soit la situation qu’il a à adresser et la décision qu’il a à prendre.

La capacité à prendre conscience que c’est par le mouvement qu’il va changer la nature même de la situation qu’il cherche à traiter constitue, me semble-t-il, une manière de penser réellement différenciante pour un leader.

Pourquoi avoir choisi d’exercer dans un cabinet plutôt que seul ?

J’ai décidé de rejoindre un cabinet de coachs parce que je suis convaincu que pour réaliser des choses difficiles, il faut être accompagné.

A mon sens, exercer le métier de coach en ayant l’ambition d’apporter de la valeur est un travail aussi difficile qu’enthousiasmant. Pour atteindre cet objectif, il faut toujours continuer de travailler, d’apprendre et de se nourrir des talents, des compétences, des savoir-faire des autres. C’est la raison pour laquelle je n’imaginais pas exercer ce métier autrement qu’au sein d’un collectif.

Le commerce est un enjeu stratégique pour tout nouveau coach : comment as-tu réussi à relever ce défi et à développer ton CA ? Quel a été le déclic ?

J’ai commencé à développer ma pratique commerciale dès 2007 lorsque je me suis lancé dans ma première expérience d’entrepreneur. Auparavant, j’avais dirigé des équipes commerciales ce qui n’est pas la même chose que de porter soi-même une démarche commerciale. Pour réussir dans le métier de coach, dans sa pratique comme dans son commerce, il faut faire preuve de rigueur, de persévérance et de préparation.

L’une des clés du succès, lorsqu’on se lance dans cette activité, est d’enclencher la phase de prospection avant même d’être aguerri à ce métier. Informer son réseau et son entourage, de son nouveau métier, se nourrir d’interactions avec d’éventuels prescripteurs, de clients potentiels avant même de se sentir complètement légitime me paraît important car les cycles de transformation sont très variables. Le commerce fait partie des activités pour lesquelles il faut faire des gammes. Ainsi, plus on s’y attèle tôt, plus on s’inscrit dans une démarche d’expérimentation qui facilite la transformation le jour J.

Cette idée est toute aussi importante, j’insiste vraiment sur ce point, pour un nouveau coach qui aurait une expérience aguerrie dans le commerce. En effet, la pratique du commerce est ici différente car il s’agit de se faire acheter et non pas de se vendre. Il est d’autant plus important d’écouter pour bien appréhender le besoin avant d’esquisser une proposition de valeur.

Toi & Lugh…

Quelle a été ta première perception de Lugh & Co ?

J’ai trouvé l’approche inspirante sûrement parce qu’elle est empreinte de convictions et de partis pris mais sans certitude. Nous disposons d’un certain nombre d’outils et de méthodologies, mais il n’existe pas de « figure imposée ». L’approche est centrée sur l’Humain, le coaché et ses objectifs. Ainsi, nous mobilisons nos méthodologies et nos outils uniquement lorsque cela s’avère pertinent et lorsqu’ils présentent une véritable valeur ajoutée pour nos clients.

Quels sont les mots clés qui caractérisent, selon toi, le mieux l’esprit Lugh & Co ?

Les 3 mots clés qui caractérisent vraiment, selon moi, l’esprit Lugh & Co pourraient être :

  • Persévérance – qui se traduit dans notre engagement au côté du dirigeant ou du manager que nous accompagnons.
  • Intensité – qui s’exprime par notre résolution à apporter le maximum de valeur ajoutée à nos accompagnements au point de décider de les arrêter ou de les suspendre lorsque l’on considère qu’ils n’ont plus assez d’intensité pour vraiment apporter de la valeur à nos clients.
  • Solidarité – entre coachs au sein du collectif, ce qui n’est pas toujours un exercice simple car la grande majorité des entreprises continue à choisir un coach plutôt qu’un cabinet de coachs. Elles renoncent ainsi à s’appuyer sur la force d’un collectif de professionnels. C’est une démarche qui ne leur viendrait pas à l’esprit lorsqu’elles choisissent un support de type conseil où naturellement elles privilégient à raison la pluralité des profils et la complémentarité des compétences. S’agissant du coaching d’entreprises, elles tireraient pourtant bénéfice à adopter la même logique.

Découvrez comment Lugh & Co accompagne
les dirigeants d’entreprises

Je découvre la palette d’offre Lugh & Co !

Qu’apprécies-tu le plus chez Lugh & Co ? Et pourquoi ?

Ce que j’apprécie chez Lugh & Co c’est le goût, partagé par l’ensemble des Partners, de continuer à apprendre, à explorer et à partager nos découvertes aussi bien avec nos coachés qu’entre nous.

Cela se traduit par notre façon d’explorer nos sujets du moment. Nous ne nous contentons pas de nous former, de nous cultiver et de nous nourrir de ce qui existe déjà. Notre objectif n’est pas d’administrer des choses qui existent (quand bien même elles sont pertinentes) mais plutôt de s’interroger sur notre capacité à en faire quelque chose qui apporte une valeur ajoutée supplémentaire par rapport à ce qui est déjà proposé. Ce parti pris, caractéristique chez Lugh & Co, m’intéresse tout particulièrement.

Ton intégration chez Lugh & Co…

Pourquoi avoir choisi de rejoindre Lugh & Co ?

Au cours de mon parcours professionnel, j’ai toujours appartenu à une équipe ou animé une équipe. Il m’était donc inimaginable d’exercer ce métier de coach seul. Rejoindre un collectif comme Lugh & Co s’est présenté comme une évidence.

Pourquoi ce collectif plutôt qu’un autre ?

J’ai choisi d’intégrer le collectif Lugh & Co pour les femmes et les hommes qui le composent. Le projet et la démarche m’ont convaincu mais ce sont surtout les personnalités qui font le projet qui m’ont décidé.

Dans ma motivation à choisir Lugh & Co, il y avait aussi l’idée de participer à la construction d’une nouvelle entité. Le fait de contribuer à créer et à lancer complètement une jeune entreprise pour la faire s’installer, puis grandir m’intéressait tout autant que l’exercice de mon métier de coach.

Qu’as-tu pensé du processus de cooptation et de ton intégration ?

J’ai trouvé le processus de cooptation symétrique car nous nous sommes mutuellement choisis.

En ce qui concerne le processus d’intégration, je l’ai trouvé attentif et stimulant. Un bon équilibre entre le fait de se sentir accueilli et soutenu mais aussi responsabilisé sur le développement de ma pratique comme de mon activité.

Que tires-tu de ton intégration chez Lugh & Co ?

Chaque coach rencontré chez Lugh & Co m’a apporté des expériences différentes, des savoir-faire différents qui m’ont enrichi. Ce collectif m’apporte aussi de l’énergie et un espace de réflexion fertile.

En tant que coach d’entreprises, ma conviction est que je porte une responsabilité importante auprès de mes clients. Disposer d’un tel espace pour m’accompagner dans mes réflexions et dans ma pratique m’est donc nécessaire. Cela se traduit par la supervision : le fait que nous soyons, nous-mêmes, accompagnés par un coach. Et également, par notre façon de travailler collégialement au travers de nos Lugh Sessions* dont je ressors toujours enrichi. Cet enrichissement peut être lié à quelque chose de nouveau, quelque chose qui accélère ma réflexion sur un sujet que j’avais déjà commencé à explorer ou quelque chose qui avait du mal à cristalliser et qui, à la faveur d’échanges entre pairs, parvient à le faire.

Quelle est ta perception de Lugh & Co maintenant que tu fais partie intégrante de ce collectif ?

C’est une aventure qui a commencé à partir d’une vision que je trouve riche et intègre. Elle repose sur l’idée centrale que notre métier exige une volonté farouche de faire réussir nos clients. La promesse qui m’a conduit à rejoindre l’aventure est tenue.

Chaque jour est plus enthousiasmant, car le collectif Lugh & Co se renforce régulièrement par l’intégration de professionnels de l’accompagnement aux parcours très variés. Ils composent une équipe capable de proposer des champs d’intervention avec des profondeurs d’expérience qui le sont tout autant.

Vous souhaitez devenir coach…

…et en savoir plus sur notre collectif ? Découvrez notre projet !

Je découvre la vision du collectif Lugh & Co !

Qu’est-ce qui, selon toi, caractérise un Partner Lugh & Co ?

Un Partner Lugh & Co est un compagnon, dans le sens du compagnonnage, qui a donc un double but : former des femmes et des hommes en même temps que des professionnels qualifiés. C’est une personne qui a fait le choix d’en accompagner une autre pour lui permettre d’accomplir, dans son travail, son plein potentiel et le meilleur épanouissement possible grâce à l’exercice de son métier et à la transmission de ses savoirs.

*Lugh Sessions : journées de rassemblement entre coachs, membres du collectif Lugh & Co, rythmées par une démarche de formation, de co-construction, de partage et d’échanges.

Propos recueillis par Lugh & Co

Vous souhaitez en savoir plus
sur Eric Mallet ?

Je consulte son portrait !
Partager cet article