Leadership Aragorn

Contactez-nous

Parler de leadership est subjectif, les modèles et intervenants abondent. Et beaucoup d’outils de personnalité parlent de leadership, par abus de langage pour ne pas dire meneur d’hommes. Les deux notions sont pourtant très différentes. Tout comme management et leadership. Beaucoup trop de programmes de leadership ne sont souvent que des initiatives d’améliorations de la qualité managériale des managers. C’est notamment pour cela que des milliards de dollars sont investis chaque année dans des programmes dits de leadership, et que leur ROI constaté est quasiment nul.

Les raisons de ces inefficacités sont nombreuses, mais trois d’entre elles méritent d’être mises en exergue avant d’introduire le modèle de leadership Aragorn, car elles concernent la personne disant vouloir travailler son leadership :

  • Un manque d’implication : travailler son leadership implique de très bien se connaître, donc de travailler en profondeur sur soi-même.
  • Un manque de lignes directrices et de valeurs qui pourront guider et mesurer ses progrès.
  • Un manque de disponibilité : travailler son leadership ne peut se faire sans y prendre le temps, et pas seul, puisqu’être un leader implique d’avoir des suiveurs. Il faut donc travailler avec eux.

La construction du modèle de leadership Aragorn, utilisé par Lugh & Co, s’est faite à partir de quatre axes majeurs :

  • Partir de l’expérience de chefs d’entreprises et de leurs collaborateurs, avant de valider les observations et les conclusions pratiques avec des théoriciens psychologues. Et non l’inverse.
  • S’inspirer du leadership Level V de Jim Collins, mis en exergue dans son livre Good to Great, et trait commun des meilleurs leaders.
  • Se nourrir des oppositions entre le leadership authentique (fédérer et mobiliser les collaborateurs avec éthique et efficacité) et le leadership de statut (pratiquer un mode commande/contrôle, sans pour autant être dictatorial).
  • S’appuyer sur la théorie de la métacognition (connaissance et maîtrise que l’on peut avoir du fonctionnement de son propre cerveau) pour améliorer ses postures, ses prises de décisions, etc.

Dès lors, le modèle de leadership Aragorn est formée de six dimensions de leadership. Trois d’entre elles sont davantage personnelles (le leader vis-à-vis de lui-même), trois sont plus collectives (le leader vis-à-vis des autres).

Contactez-nous pour en savoir plus

Trois dimensions personnelles

Les trois dimensions personnelles du leadership sont :

  • S’exposer avec sérénité, qui est la capacité à s’exposer, à se mettre en avant en toute humilité et en toute sérénité.
  • Montrer la direction qui est la capacité à visualiser des trajectoires simples vers une destination claire et compréhensible pour tous.
  • Imprimer le bon rythme qui est la capacité à gérer au mieux le rythme de progression des différents collaborateurs sur cette trajectoire.

Ces trois dimensions reflètent la capacité du leader à avoir des suiveurs.

Trois dimensions collectives

Avec ces trois dimensions dites collectives nous entrons dans des dimensions plus émotionnelles et sociales qui impactent la dynamique du fonctionnement de l’entreprise. Elles reflètent la capacité du leader à s’exprimer, à se développer et à faire réussir l’entreprise et ses collaborateurs, en s’appuyant sur ses derniers.

Elles ont été construites en s’appuyant sur les travaux de psychologie positive de Martin Seligman et de Daniel Goleman sur l’intelligence émotionnelle :

  • Communiquer avec authenticité qui est la capacité à communiquer de la meilleure façon durable et à activer tous les effets générateurs de confiance d’une telle communication.
  • Encourager la contradiction qui est la capacité à faire naître de futurs leaders dans ses collaborateurs par des débats constructifs et challengeants.
  • Transmettre de l’énergie qui est la capacité à insuffler sa dynamique au travers des organisations, en s’appuyant sur des relais générateurs de sens pour que l’ensemble de l’entreprise aille dans la même direction avec motivation.

Ces trois dimensions indiquent la capacité d’un dirigeant à imprimer son leadership, à le pérenniser en sachant se remettre en cause et développer autour de lui des talents.

Le questionnaire de leadership Aragorn permet d’obtenir sur chacune de ses six dimensions de leadership l’expression de son propre leadership, et comment il est perçu par son environnement. Le dirigeant peut ensuite décider de travailler son leadership seul, mais c’est un processus très long, car il est complexe, dans le même temps, d’agir et de se décrypter soi-même sans biais. C’est pourquoi la très grande majorité des dirigeants travaillent leur leadership en étant accompagnés, pour a minima avoir un effet miroir.

Contactez-nous pour en savoir plus

Recevoir les dernières actualités Lugh & Co