Lugh & Co Témoignages de dirigeants | 10 février 2020

[Interview] Témoignage de Nathalie, dirigeante dans le secteur de la photographie

Dans cette interview, Nathalie, dirigeante dans le secteur de la photographie, nous livre les raisons qui l’ont conduite à se faire accompagner par Philippe Santini et les impacts de ce coaching dans son métier au quotidien.

Nathalie, vous êtes Directrice Générale d’une société influente dans le secteur de la photographie, pouvez-vous nous présenter votre parcours ?

Après avoir passé une quinzaine d’année dans une entreprise spécialisée dans la bureautique dans laquelle j’ai occupé plusieurs fonctions des achats au marketing en passant par les comptes clés, c’est ma passion pour la photographie qui m’a conduit à postuler dans l’entreprise où je suis actuellement. J’y occupe aujourd’hui le poste de Directrice Générale.

Vous avez été coachée par Philippe, l’un de nos Partners, quels sont les trois mots clés qui vous viennent en tête lorsque vous vous remémorez cet accompagnement ?

Trois mots clés me viennent spontanément en tête lorsque je me remémore le coaching prodigué par Philippe : la bienveillance, l’écoute et l’enthousiasme.

Philippe a cette capacité à identifier au fond de chacun ses talents, même ceux qui semblent enfouis et qui peuvent paraître difficiles à percevoir de prime abord. Il a témoigné d’une grande bienveillance et d’une réelle capacité d’écoute à mon égard sans porter de jugement de valeur. J’ai apprécié son approche que j’ai trouvée très inspirante et motivante.

Qu’est-ce qui vous a conduit à vous faire accompagner ?

Cet accompagnement m’a été proposé dans le cadre de mon poste en tant que Directrice Générale.

Mon profil d’autodidacte m’ayant conduit à changer très régulièrement de poste, lorsque je suis arrivée à la tête de l’entreprise, j’avais le syndrome de l’imposteur. Ce coaching avait donc pour objectif de développer ma posture de leadership, mais le travail effectué et le spectre abordé ont été beaucoup plus larges et profonds.

En effet, Philippe m’a fait comprendre que mon arrivée à ce poste n’était pas due au hasard mais au mérite. Il m’a aussi ouvert les yeux sur le fait que la posture qu’on essayait de me faire prendre n’était pas fidèle à mes convictions. Il a su révéler ma vraie personnalité pour me permettre de me concentrer sur le développement de mes talents et ainsi, à ne pas jouer le rôle qu’on attendait de moi.

Comment avez-vous choisi votre coach ? Comment s’est passé votre première rencontre ?

Mon critère principal lors de la sélection de la personne qui allait me coacher était la confiance. J’avais besoin de me sentir en confiance car lorsque l’on se fait accompagner, on a tendance à se dévoiler et à se mettre à nu.

Lorsque j’étais à la recherche d’un coach, j’ai pris connaissance du portrait de Philippe. Il dégageait une certaine bienveillance qui s’est confirmée lorsque je l’ai rencontré.

Dès la première séance, j’ai accepté d’échanger en toute transparence car, après tout, c’est ce qui, à mon sens, garantit le succès de la démarche.

Comme évoqué précédemment, l’objectif de mon coaching avait été pré-défini en amont de ma rencontre avec Philippe. C’est donc sur cette thématique que nous nous sommes concentrés lors de ce premier échange.

Comment travailliez-vous avec Philippe ? 

Nos ateliers de coaching étaient ponctués par les échanges. Philippe aime rebondir sur mes propos, mes intonations, ma façon de communiquer. Cette approche nous a permis d’approfondir et d’aborder certains sujets, parfois, très personnels mais qu’il est parfois nécessaire d’évoquer pour pouvoir évoluer dans la sphère professionnelle.

Une bonne partie de ce coaching a été consacrée à me donner de l’assurance. Philippe a attaché beaucoup d’importance à me faire comprendre qu’il ne fallait pas que je me sous-estime et à m’inciter à mettre mes talents en valeur. Cela se traduisait par des échanges, des confrontations d’idées ou encore des conseils que je m’empressais de mettre en pratique pour partager, avec lui, leurs retombées et notamment leurs succès dès la séance suivante. C’est une expérience qui a été très positive pour moi, cela m’a reboostée et complètement changée.

Quels sont les impacts de ce coaching sur votre quotidien en tant que dirigeante ? 

Ce coaching a évidemment eu des impacts dans mon métier au quotidien.

Je parviens désormais à adopter une posture plus assertive, à m’imposer davantage, à prendre plus souvent la parole et à mieux occuper l’espace. Cet accompagnement m’a également permis d’apprendre à déléguer davantage, cela m’est plus aisé qu’auparavant. Et parmi les autres impacts positifs sur ma carrière, je peux aussi citer une gestion des priorités plus efficace.

Pour résumer, je dirais que ce coaching a eu un fort impact sur mon assurance et la confiance en moi. Cette expérience m’a énormément marquée. J’ai juste un regret : ne pas l’avoir fait plus tôt dans ma carrière.

Conseilleriez-vous à un(e) dirigeante de se faire coacher ? Dans quelles situations ?

Oui tout à fait, j’ai d’ailleurs déjà recommandé Philippe.

En ce qui concerne des situations particulières propices au coaching, je pense que tout dirigeant devrait se faire accompagner car il est, selon moi, toujours enrichissant d’échanger avec quelqu’un de neutre qui porte un regard nouveau et qui peut ainsi, apporter un éclairage différent sur certaines situations complexes. Par ailleurs, il est également, selon moi, intéressant de pouvoir, de temps à autre, planifier des ateliers de rappel.

Propos recueillis par Lugh & Co

Tous nos témoignages de dirigeants