Effet domino

Motivation des équipes : comment réduire l’effet domino lié à un départ ?

Partager cet article

Dans le monde de l’entreprise, il est crucial, pour les dirigeants et les managers, de comprendre l’effet domino, ses origines et ses conséquences, pour limiter ses impacts néfastes sur leurs équipes.

Qu’est-ce que l’effet domino ? Qu’est-ce qui le provoque ? Quelles en sont les conséquences ? Comment en limiter l’impact ?

C’est à ces différentes interrogations que notre article tente d’apporter une réponse et des pistes de réflexion.

L’effet domino : qu’est-ce que c’est ?

L’effet domino se caractérise par la chute en cascade d’objets ou de personnes, entraînant chacun la chute du suivant. Cette métaphore dépeint la façon dont un évènement peut engendrer des conséquences qui se propagent vite et qui entraînent des bouleversements plus délétères que prévu.

A l’échelle de l’entreprise, l’effet domino fait référence à la succession d’événements qui se produisent suite, par exemple, au départ d’un collaborateur. Ce phénomène a des impacts délétères sur le dynamisme et la stabilité de l’équipe et sur l’organisation toute entière : baisse de productivité, désorganisation, démotivation, désengagement, ou encore turnover pour n’en citer que quelques-uns.

Qu’est-ce qui provoque l’effet domino ?

Les facteurs déclencheurs de l’effet domino, lié au départ d’un collaborateur, sont nombreux :

  • Un déséquilibre de la répartition des tâches et des responsabilités entraînant une surcharge de travail sur ceux qui restent lorsque le collaborateur quittant l’entreprise n’est pas remplacé.
  • Un climat social délétère qui se traduit par un sentiment d’insécurité chez les autres membres, qui remettent en question leur propre avenir au sein de l’entreprise.
  • Un manque de communication, de transparence et de reconnaissance de la part de la direction notamment au sujet du motif de départ du collaborateur.

Cette thématique vous intéresse ?

Téléchargez, sans plus tarder, notre carnet sur le management d’équipes !

Je télécharge le carnet !

Quelles sont les conséquences de l’effet domino en entreprise ?

Les conséquences néfastes de l’effet domino sont nombreuses tant sur le plan humain que sur le plan financier.

Sur le plan humain :

  • Baisse de la motivation
  • Diminution de la productivité
  • Augmentation du désengagement
  • Hausse du turnover
  • Perte de compétences, faute de passation, de remplacement

Sur le plan financier :

  • Augmentation des coûts liés au recrutement et à la formation
  • Baisse de performance générale liée à la difficulté de maintenir la continuité des projets, retards de prises de décision ayant un impact sur le chiffre d’affaires global de l’entreprise

Comment limiter l’impact de l’effet domino sur vos équipes ?

Vous l’aurez compris, l’effet domino lié au départ de collaborateurs n’est pas à négliger. Limiter son impact requiert une approche proactive.

#1 / Préparer le départ du collaborateur

Préparer le départ d’un collaborateur notamment à travers des actions d’offboarding est crucial. Le plus tôt, le mieux ! L’objectif ici est de limiter, autant que possible, l’impact négatif de ce départ sur l’équipe, voire même de le transformer en un impact positif.

Dans ce contexte, l’entreprise doit notamment :

  • Informer les autres membres de l’équipe du départ du collaborateur en amont.
  • Nommer un remplaçant ou un responsable par intérim (formé ou ayant les compétences nécessaires pour reprendre le poste).
  • Mettre en place un plan de transition pour assurer la continuité des activités et limiter, autant que possible, le bouleversement de l’équilibre de l’équipe.

#2 / Accompagner le collaborateur sur le départ

Si préparer le départ d’un collaborateur est important, l’accompagner tout au long de son processus de départ l’est tout autant. Cela lui permet de se sentir valorisé et de quitter l’entreprise sur une bonne note.

Dans ce contexte, l’entreprise peut notamment :

#3 / (Re)motiver ceux qui restent

Préparer et accompagner le collaborateur sur le départ est important. Mais pour limiter les impacts de l’effet domino dans votre entreprise, il convient, aussi et surtout, de motiver ceux qui restent. L’objectif ici est de les réengager, de les fidéliser et ainsi, d’éviter la tentation de quitter l’entreprise.

Dans ce cadre, l’entreprise peut notamment :

  • Favoriser une communication authentique en organisant des réunions d’équipe avec ceux qui restent pour évoquer et échanger sur le départ du collaborateur en vue de les rassurer sur leur avenir au sein de l’entreprise.
  • Développer une culture d’entreprise solide ponctuée d’actions de reconnaissance et de motivation auprès de ceux qui restent.
  • Instaurer/entretenir un climat de confiance et propice à la collaboration.

#4 / Améliorer/préserver les conditions de travail de ceux qui restent

Offrir de bonnes conditions de travail à vos équipes est clé pour les fidéliser. Cela peut sembler évident et pourtant, nombreuses sont les entreprises à penser fournir des moyens suffisants à leurs équipes. Une perception différente voire opposée de celle de leurs collaborateurs.

Dans ce contexte, l’entreprise peut notamment :

  • Offrir des rémunérations attractives et équitables.
  • Investir dans le développement de compétences en proposant des perspectives d’évolution et des formations.
  • Proposer des avantages sociaux.
  • Créer/entretenir un environnement de travail positif et motivant pour améliorer le climat social et le bien-être des collaborateurs.

#5 / Se faire accompagner

Pour limiter l’effet domino au sein de votre entreprise, se faire accompagner est opportun. Un business coach vous accompagne dans l’élaboration de stratégies personnalisées pour relever ce défi.

Lorsqu’un départ survient au sein de votre équipe, l’effet domino représente un défi de taille. Mais, en adoptant une approche proactive et en mettant en place des stratégies adéquates pour limiter ses conséquences néfastes, il est possible de maintenir la stabilité et la performance de votre équipe.

Si vous êtes déterminé à relever ce défi, contactez-nous ! Nos Partners, tous certifiés a minima au coaching d’entreprises, vous accompagnent avec efficacité dans cette démarche.

Envie de (re)prendre un temps d’avance ?

Si vous être déterminé à relever ce défi, n’hésitez pas à contacter notre cabinet de coaching !

Je contacte Lugh & Co !
Partager cet article