[Article] Pourquoi avoir une vision stratégique ne suffit pas

Partager cet article

Parmi l’ensemble des chantiers structurants d’une entreprise, bâtir une vision stratégique constitue le projet clé du dirigeant. Il lui revient de s’en emparer et de l’incarner, au plus tôt, pour diriger avec sérénité et permettre à ses équipes de conserver un temps d’avance.

Vision stratégique : kezaco

Avant d’aller plus loin, il convient, tout d’abord, de rappeler, avec précision, la définition de ce terme. Selon le blog Marketing Management, une vision stratégique est une représentation qui « définit une direction, mobilise et motive les collaborateurs à suivre un leader ».

Stratégie d’entreprise : un sujet encore tabou en entreprise

Aussi étonnant que cela puisse paraître, la vision stratégique d’une entreprise constitue souvent un sujet tabou pour les dirigeants.

Chaque dirigeant est persuadé d’avoir établi une stratégie pertinente et ambitieuse qui répond aux attentes des différentes parties prenantes. Or, dans les faits, l’on constate qu’il existe, encore aujourd’hui, peu de stratégies suffisamment ambitieuses pour engager et motiver les collaborateurs sur la durée.

De plus, quand bien même un semblant de vision stratégique venait à faire son apparition dans l’entreprise, elle reste trop peu souvent inscrite dans une trajectoire visualisée et correctement appropriée par les équipes dirigeantes et autres forces vives.

Stratégie d’entreprise : une importance capitale

Prendre le temps de mener une réflexion approfondie sur sa stratégie est inhérent au métier de dirigeant. Cette démarche revêt une importance capitale : elle facilite la prise de décision à court terme et confère un sentiment d’urgence incitant ainsi, les collaborateurs à s’interroger sur l’avenir de l’entreprise sur le long terme.

Rêver un futur désirable implique d’ancrer la réalité à travers un regard collectif différent sur les marchés, les clients voire les innovations. Cela induit donc de convier des profils variés pour confronter les points de vue, faire révéler des champs des possibles étendus pour mieux se projeter dans l’avenir. Mener cette initiative seul et sans prise de recul est donc difficilement envisageable pour un dirigeant. Et pourtant, s’en soustraire peut s’avérer fatal pour la survie de l’entreprise toute entière.

Découvrez comment Lugh & Co accompagne
les dirigeants d’entreprises

Je découvre la palette d’offre Lugh & Co !

Stratégie d’entreprise : révélatrice d’une communication interne réussie en entreprise

Dans un monde idéal, le rôle du dirigeant – dans la communication de cette vision stratégique – se doit d’être central. Son incarnation et sa transmission lui revient, il doit en être le moteur auprès de toutes les strates de l’entreprise. De ce fait, cette démarche requiert que le dirigeant sache adapter son discours en vue de faciliter son appropriation auprès de ses collaborateurs.

Dans les faits, la réalité est toute autre. En effet, rares sont les managers – pourtant considérés comme des acteurs clés de transmission entre dirigeants et salariés – qui parviennent à décrire ou à expliquer la stratégie de leur entreprise. Ils sont encore nombreux à déplorer ne pas avoir une vision claire de sa trajectoire.

Malgré cela, la majeure partie d’entre eux ne prennent pas l’initiative d’en définir une pour leur périmètre d’action. Comportement qui s’explique par le fait que certains managers considèrent que la construction de la stratégie ne fait pas partie de leurs prérogatives, qu’elle relève de la direction. D’autres managers, quant à eux, ne se sentent pas légitimes pour élaborer une stratégie appropriée et convaincante au regard de leurs champs d’actions.

Ainsi, un dirigeant qui ne transmet pas sa vision stratégique à l’ensemble de ses collaborateurs encourt le risque de pénaliser son exécution à l’échelle de l’entreprise. C’est en ce sens que cet exercice révèle les dysfonctionnements de la communication interne en entreprise.

Les impacts d’une stratégie mal expliquée

Négliger une communication claire de sa stratégie à l’échelle de toute l’entreprise constitue l’une des erreurs majeures à éviter à tout prix car les incidences sont nombreuses.

En effet, une stratégie mal assimilée induit des répercussions de diverses natures et notamment :

  • Organisationnelles : opportunités d’évolution floues, organigramme peu clair voire inexistant, présence de zones d’ombres pénalisant l’avancement de certains projets…
  • Humaines : manque de motivation, non-alignement de la stratégie avec les valeurs et les convictions de certains collaborateurs, difficulté à se projeter vers l’avenir, émergence de signes de burn out et de brown out…
  • Économiques et financières : recul de la productivité, baisse du chiffre d’affaires et de la valorisation de l’entreprise, chute du cours de l’action et des dividendes…

Bien que cruciale à l’avenir de toute entreprise, bâtir une stratégie ne suffit pas. Négliger l’importance de sa communication à l’échelle de toute l’entreprise tend à complexifier son exécution.

La construction d’une vision stratégique est donc à considérer de pair avec sa transmission auprès des différentes strates de l’entreprise pour s’assurer d’une mise en application harmonieuse au regard de la culture de l’entreprise et de sa mission. Dans ce contexte, préparer et travailler sa communication en amont est donc indispensable !

Lugh & Co

Recevoir les dernières actualités Lugh & Co

Partager cet article