[Article] Teddy Riner & Freddie Mercury, un temps d’avance sur les dirigeants français !

Partager cet article

Teddy Riner, 29 ans, deux fois champion olympique, dix fois champion du monde, cinq fois champion d’Europe de judo.

Freddie Mercury, chanteur mythique du groupe Queen (300 millions d’albums vendus), dont la voix couvrait, dit-on, quatre octaves.

Tous les deux, sont ou ont été au sommet de leur art, martial pour l’un, musical pour l’autre… Mais alors, pourquoi un temps d’avance ? Tout simplement parce qu’ils ont choisi de se faire coacher !

« Lorsqu’on se fait coacher, c’est qu’on n’est pas au niveau ! On n’est sûrement pas assez bon, pas assez compétent ! C’est lorsqu’on n’est pas à sa place ! … Oh les imposteurs ! », « Et en plus ils ont payé pour ça ! » : diraient les plus adverses au coaching.

Difficile tout de même de qualifier ces deux artistes d’imposteurs… Le raisonnement ne tient pas, c’est une évidence.

Il est temps de changer de paradigme !

Ont-ils atteint le sommet de leur art parce qu’ils ont choisi de se faire coacher ? Ou ont-ils choisi de se faire accompagner justement parce qu’ils sont, ont été, à l’apogée de leur discipline ?

Coach mental, coachs techniques et sportifs pour l’un, coach vocal et coach en préparation physique pour l’autre… Pour chacun des accompagnements spécifiques à leur métier…

Une chose est sûre, ces deux artistes ont été animés par une réelle volonté de progresser, de se dépasser, de marquer leur art de leur empreinte, de réaliser leurs chefs-d’œuvre.

Teddy Riner revendique d’ailleurs haut et fort qu’il n’aurait pas atteint un tel niveau et de tels résultats sans être accompagné par ses coachs.

De la même manière, le dirigeant d’entreprise est, lui-aussi, un artiste ! Comme dans tous les arts, le rapport émotionnel à la responsabilité d’entreprise est fort. On explore, on découvre, on partage, on tente, on essaie. On doit acquérir la technique, la parfaire, être à la pointe des évolutions. Puis, on se transcende, se libère, pour s’accomplir, au travers du parcours donné à l’entreprise…

Diriger est un art !

Depuis de nombreuses années, notamment dans les pays anglo-saxons, le coaching d’entreprises constitue un format d’accompagnement communément utilisé, intégré et accepté.

Au même titre que la formation ou le conseil apportent techniques et informations, le coaching d’entreprises permet, quant à lui, d’agir dans la durée sur l’accomplissement du dirigeant, sa transformation, celle de ses équipes, et par ricochet, celle de toute l’entreprise !

En France, de nombreux grands groupes l’ont compris, offrant comme opportunités à leurs cadres dirigeants d’être accompagnés sur les différentes phases de leur vie professionnelle… Pour combattre l’effet tunnel inhérent à leur fonction, leur redonner ce temps d’avance indispensable à leur sérénité et à leur efficacité, leur permettre de trouver leurs propres réponses, et les accompagner dans leur mise en œuvre…

Cette tendance n’est, cependant, pas totalement déployée dans la majorité de nos ETI, PME, TPE et startups, au sein desquelles le coaching d’entreprises progresse encore lentement.

Or, se faire accompagner revêt, plus que jamais, une importance capitale pour les dirigeants et leurs équipes aux vues des profondes mutations auxquelles nous assistons aujourd’hui (économiques, écologiques, technologiques, éthologiques…)

La transformation devient donc cruciale !

Dans ce contexte, a-t-on toujours les ressources, les compétences, le recul, le temps, le bon interlocuteur, impartial et justement placé à son propre niveau, pour évoluer, et ainsi faire évoluer son entreprise ?

Les résultats d’études menées par PwC pour l’ICF (International Coach Federation) affirment que le ROI estimé par les 2/3 des responsables d’entreprises ayant recours au coaching, s’élève, en moyenne, à dix fois leur investissement.

Une efficacité qui induit un niveau de satisfaction élevé. En effet, 83 % des coachés se disent prêts à poursuivre ou à recommencer.

Rappelons qu’un accompagnement efficace est le fruit de deux composantes clés :

  • La volonté du dirigeant
  • L’envie du coach et du coaché à travailler ensemble

Comme Teddy et Freddie, êtes-vous prêt à libérer votre leadership ?

En 2019, votre succès, celui de vos équipes, celui de votre entreprise, n’attendront pas…

Pascal JACQUET

Vous souhaitez vous faire coacher ?

Contactez-nous sans plus tarder pour gagner un temps d’avance.

Je contacte Lugh & Co !
Partager cet article