Membres d'une équipe qui se tiennent la main

[Carnet] Management d’équipes : best practices à adopter pour gagner en sérénité et impacter durablement

Partager cet article

Autrefois considéré comme un Graal professionnel, le poste de manager semble aujourd’hui perdre de son lustre. La pandémie semble avoir amplifié, mais surtout ancré durablement un phénomène latent : une désaffection pour les fonctions managériales. Manque de préparation, carence de ressources, héritage de schémas toxiques… les causes sont multiples et les conséquences, désastreuses : turnover élevé, burnout généralisé, désengagement chronique des équipes.

L’absence de formation est criante. 40% des 2930 cadres interrogés en 2019 par Cadreo n’avaient suivi aucune formation spécifique en management.1 L’accompagnement interne brille par son absence, laissant les managers livrés à eux-mêmes dans un océan de défis complexes. Attirer et retenir les talents, en particulier les jeunes générations peu séduites par le management, constitue un réel défi.

Mais un spectre plus inquiétant se profile à l’horizon : l’intelligence artificielle. Si l’IA révolutionne les organisations et les métiers, ne risque-t-elle pas de progressivement se substituer à la fois aux managers et à leurs collaborateurs ? Dans ce scénario de science-fiction devenu réalité, quel avenir pour le management ?

L’expansion de l’IA, dans un contexte où l’on prône des écosystèmes engagés et respectueux de l’humain, paraît paradoxale. Face à la menace d’une déshumanisation totale, il devient urgent de replacer les managers au cœur de l’action. Non pas en les sacrifiant sur l’autel de la performance, mais en prenant soin d’eux, en leur permettant de prendre soin, à leur tour, de leurs équipes et d’améliorer ainsi la performance collective.

Formation pointue, coaching personnalisé, développement de compétences managériales : ces initiatives, bien que ne pouvant tout résoudre, constituent des remparts face aux comportements toxiques et contribuent à créer un environnement de travail sain et stimulant.

Mais humaniser le management ne se limite pas à des actions ponctuelles. Il s’agit d’une véritable mutation culturelle, d’un changement de paradigme qui doit résonner dans toute l’entreprise.

Imaginez un manager, non plus comme un chef d’orchestre autoritaire, mais comme un facilitateur, un coach qui libère le potentiel de chacun, encourage l’autonomie et la créativité. Imaginez des équipes soudées, motivées par un sens commun, où la confiance et la communication règnent en maître.

C’est ce management humanisé qui permettra aux entreprises de naviguer dans les eaux troubles de l’IA, en plaçant l’humain au centre de leurs préoccupations et en transformant les managers en véritables leaders inspirants.

Ce carnet s’adresse aux managers désireux de s’épanouir dans leur fonction et qui voient en l’humanisation du management la clé de la réussite et de la pérennité de leur entreprise.

Il s’agit d’un appel à l’action dans un monde en pleine mutation, où l’IA ne doit pas sonner le glas du management, mais plutôt l’inciter à se réinventer, à redevenir une force motrice au service de l’humain et de la performance collective en adoptant, avec sérieux, des bonnes pratiques au quotidien.

  1. https://www.focusrh.com/formation/formation-professionnelle/4-managers-sur-10-n-ont-pas-ete-formes-au-management-32130.html ↩︎

Cette thématique vous intéresse ?

Téléchargez, sans plus tarder, notre carnet sur le management d’équipes !

Je télécharge le carnet !
Partager cet article