Lugh & Co Témoignages de coachs | 30 septembre 2019

[Interview] Témoignage de Patrick Buffet, Partner Lugh & Co

En tant que coach…

Pourquoi avoir décidé d’accompagner des dirigeants ?

Ma décision d’accompagner des dirigeants est le fruit d’une évolution dans ma manière de diriger qui s’est opérée lorsque j’étais en charge d’entreprises composées de dirigeants aux profils très senior. Dès lors, j’ai pris conscience qu’il était plus opportun de les accompagner dans leur quotidien et les faire grandir plutôt que de faire du « command control ». L’évolution positive qu’a généré une telle approche m’a interpelé. Plusieurs de mes anciens collaborateurs sont devenus des CEO de sociétés cotées, et ont apprécié cet encouragement à l’excellence.  C’est pour cette raison que, lorsque j’ai décidé de mettre un terme à ma carrière, je me suis tourné assez naturellement vers l’accompagnement de dirigeants.

Pourquoi avoir choisi le coaching plutôt que le consulting ?

J’ai choisi de m’orienter vers le coaching plutôt que vers le consulting car je trouve la première approche plus complète. A titre personnel, je trouve que le consulting se concentre trop souvent sur les analyses et les recommandations pour rarement s’engager dans leur mise en œuvre en accompagnant les opérationnels dans la réalisation. Et c’est, selon moi, ce qu’il manque à cette approche.

Par ailleurs, lorsque j’ai commencé à m’intéresser au mentorat, j’ai pu constater que ce format d’accompagnement impliquait naturellement de se restreindre au domaine d’activité dans lequel on a exercé. Je n’ai pas souhaité me soumettre à ce raisonnement cloisonné car j’avais envie de diversité et de pouvoir élargir mon champ d’action.

De plus, un autre élément qui m’intéressait aussi était le Leadership individuel du CEO et collectif d’un groupe de direction ; et c’est ce qui m’a conduit à reprendre des études en psychologie.

C’est pour l’ensemble de ces raisons que je me suis finalement tourné vers le coaching.

Quels sont les mots clés qui caractérisent le mieux ta vision de l’accompagnement ?

Plutôt que des mots clés, il me vient plutôt des missions quand il s’agit de caractériser ma vision de l’accompagnement. Parmi celles qui me viennent spontanément à l’esprit, je citerais : faire réussir les dirigeants et les amener à explorer un champ des possibles élargi qu’ils n’auraient pas envisagés.

En effet, ma conviction est que chaque dirigeant fait face à un champ des possibles extraordinaire et qu’il me revient, en tant que coach, de l’accompagner à percevoir l’étendue de ce champ pour l’amener à l’explorer avec sérénité, à faire des choix éclairés en toute connaissance de cause et en résonance avec ses équipes. Par cette démarche, mon objectif est d’empêcher les dirigeants que j’accompagne de tomber dans une routine, dans un suivisme qui sont, à mon sens, destructeurs de valeur.

Pour résumer, ma vision de l’accompagnement revient à revendiquer le fait de toujours se positionner (en tant que coach) dans l’hyper-exigence de l’excellence mais avec beaucoup de bienveillance pour aider nos dirigeants à avoir un temps d’avance et de devenir extraordinaires.

Pourquoi avoir choisi d’exercer dans un cabinet plutôt que seul ?

J’ai choisi d’intégrer un cabinet plutôt que d’exercer mon métier seul car l’important, pour moi, est de pouvoir explorer sans cesse de nouvelles approches et de ne pas rester sur des schémas établis. Chez Lugh & Co, notre capacité à nous challenger réciproquement répond à ces besoins et me permet de continuer à apprendre.

Toi & Lugh…

Quels sont les mots clés qui caractérisent, selon toi, le mieux l’esprit Lugh ?

Le mot clé qui caractérise, selon moi, le mieux l’esprit actuel de Lugh est la co-construction. Lugh a une esthétique et une approche qui s’améliore et se développe et permet de montrer sa différence. Or, nous devons encore continuer notre exploration pour parvenir à créer le modèle idyllique auquel nous aspirions au début de l’aventure.

Qu’apprécies-tu le plus chez Lugh & Co ?

Ce que j’apprécie le plus chez Lugh & Co ce sont les valeurs qui rythment notre approche et notre capacité à s’y tenir. S’appliquer à nous-mêmes ce que nous incitons les dirigeants à faire.

Qu’aimerais-tu voir évoluer chez Lugh & Co ? 

Sur ce que j’aimerais voir évoluer chez Lugh & Co, il s’agit de trouver le moyen de passer plus de temps ensemble pour explorer de nouvelles approches et accélérer dans notre capacité à faire réussir les coachs ; et d’augmenter la diversité de notre collectif.

Ton engagement chez Lugh & Co…

Pourquoi avoir co-fondé Lugh & Co ?

Avant de mener une réflexion sur la création de Lugh & Co, je me destinais à exercer mon métier de coach seul. L’idée de créer Lugh & Co est venue au détour d’une conversation avec Xavier et Philippe. Nous avions évoqué l’idée de bâtir une dynamique nouvelle rythmée par une remise en question agile et l’envie d’explorer de nouvelles pistes. C’est ce qui m’a conduit à participer à la création de ce cabinet.

Que tires-tu de cette expérience ?

Je tire plusieurs choses de cette expérience : la prise de risque, la recherche de pistes nouvelles, l’exploration d’un champ de possibles plus large.

De quelle(s) façon(s) contribues-tu au collectif ?

Ce que je pense apporter au collectif, c’est mon regard décalé. Lors de nos échanges, j’incite les autres membres du collectif à mener une réflexion qui englobe d’autres pistes.

Qu’est-ce qui, selon toi, caractérise un Partner Lugh & Co ?

Ce qui caractérise un Partner Lugh & Co, c’est, tout d’abord, son sens du collectif. En effet, chez Lugh & Co, nous intervenons régulièrement à plusieurs auprès d’un client. Cela nous permet d’avoir plus de profondeur, d’expérimenter et de trouver beaucoup plus de pistes de réussite. Sa diversité de profil constitue également l’une des caractéristiques d’un Partner Lugh & Co. Cette dernière permet à l’ensemble des membres du collectif d’apprendre les uns des autres, avec authenticité, et de travailler les sujets en profondeur sans tabou et sans hiérarchie.

A mon sens, si l’on n’est pas capable de s’inscrire dans cette démarche, dans nos valeurs et dans cette volonté de faire réussir les autres, on ne peut pas être un Partner Lugh & Co heureux.

Propos recueillis par Lugh & Co

Découvrir le portrait de Patrick

Sur le même thème