[Article] Patrick Pouyanné : Manager XXL ou Leader ?

Partager cet article

Diriger est un art – En découvrant la une des Échos Week-end et le dossier consacré au Président de Total, il m’a semblé intéressant de formuler cette interrogation avec une grille de lecture différente de celle de l’article.

Chez Lugh & Co, notre conviction repose sur l’observation que manager est un art qui résulte de l’appropriation des techniques de management mais que la dimension d’un leadership ne peut s’acquérir qu’en utilisant l’ensemble de ses intelligences multiples, à la manière d’un artiste réalisant son chef-d’œuvre.

Patrick Pouyanné est un manager hors norme, physique de rugbyman, puissance de travail hors du commun, doté du meilleur pedigree de patron d’une grande entreprise du CAC 40 : X Mines, cabinets ministériels, camarades de promotion haut placés. Il arrive à la tête du groupe Total à la suite de la tragique disparition de Christophe de Margerie après un parcours initiateur dans le pétrole de près de 15 ans.

Selon ses propres mots « il s’agissait de mathématiser le problème » et les mathématiques il connaît ! En conséquence, une réussite incontestable : le cours de bourse s’envole reflétant une persévérance dans la réduction des coûts et de la dette. Et… ?

Patrick Pouyanné, doté d’une formidable intelligence analytique et d’une grande agilité, mais d’un tempérament affirmé et bouillant, est-il un leader ?

Au regard des principes du leadership :

  • Savoir s’exposer avec sérénité
  • Montrer une direction et un chemin
  • Donner le bon rythme
  • Communiquer avec authenticité
  • Encourager la contradiction
  • Donner de l’énergie

L’article des Echos nous livre quelques clés de lisibilité :

Jamais vu bosser quelqu’un autant
Il est capable de descendre très bas dans la cale
Il ne lâche rien, jamais 
Dans les moments décisifs Patrick est venu en engageant la parole du groupe et la sienne
Patrick n’est pas déconnecté de ses émotions 
La plupart des dirigeants restent prisonniers de leurs tableaux chiffrés, lui s’adapte en permanence

Mais…

Avant de se coucher, il vous envoie un mail pour râler sur la qualité de la mayonnaise
Avez-vous peur de votre CEO ?

Expriment divers cadres de Total en séminaire :

Les membres du Comex sont sous la table, ils ont capitulé
Il doit régler son problème de tempérament

soulignait Christophe de Margerie avant sa mort.

Patrick Pouyanné est un manager à la personnalité complexe et clivante, un patron que son environnement se doit de canaliser « Un Pouyanné, ça se mérite. Il ne faudrait surtout pas qu’il change » comme le dit l’un de ses proches collaborateurs.

Cette faille remonte peut-être à loin, plusieurs de ses condisciples de l’X s’étonne de son parcours lui « qui manquait de vernis social et de sens politique ». En quelque sorte, un syndrome de l’imposteur qui lui génère des émotions trop fortes pour être accueillies en toute sérénité et brouille l’expression d’une vision.

Il nous a dit : « Qu’il se rendait compte qu’il avait créé un environnement de tensions, parce que lui-même se sentait en insécurité. » 

Mais comme l’exprime Patrick Pouyanné lui-même : « Mon mode de management peut paraître brutal mais ça marche. » Alors, la seule façon de trancher entre « Manager XXL » et « Leader », c’est de faire votre propre « Acid test » : « Avez-vous envie de travailler pour lui ? »

Un leader a toujours besoin de followers !

Philippe SANTINI

Recevoir les dernières actualités Lugh & Co

Partager cet article