Lugh & Co Opinions | 24 avril 2019

[Article] Notre Dame de Paris : quels enseignements pour les dirigeants ?

Lundi 15 avril, Paris, la France, le Monde découvrent, avec sidération, la destruction par les flammes de la toiture vieille de près d’un millénaire et la chute de sa flèche construite par Viollet-le-Duc il y a un siècle. Notre Dame est fragile et peut disparaître. Passé le temps de la stupeur, de l’émotion et des traditionnelles polémiques, il reste à s’interroger sur le retour d’expérience de cet événement exceptionnel.

Que pouvons-nous tirer comme enseignement du vacillement d’une œuvre symbolique de l’art gothique en termes d’expérience pour l’entreprise et les équipes dirigeantes ?

La durée ne transcende pas la vulnérabilité

Notre Dame de Paris a près d’un millénaire d’existence et deux cents ans auront été nécessaires pour l’édifier. Une longévité hors norme pour un monument qui a traversé les moments forts et agités de l’histoire de Paris et de la France. Cependant, signe de fragilité, il s’en est fallu de presque 200 minutes pour qu’elle disparaisse.

Combien d’entreprises centenaires dont le « business model » semblait à l’épreuve du temps ont été percutées ou le seront par des évolutions technologiques rapides ?

Retrouvez notre contribution dans son intégralité sur le site Le Cercle Les Echos